Collection Quisqueya chocolat: Un dialogue binational par le chocolat

echoayiti.com


Après une présentation au festival du chocolat en République Dominicaine, la collection Quisqueya débarque en Haïti. Elle a été dévoilée lors d’une conférence de presse tenue sur la terrasse de Makaya Chocolat, à Pétion-Ville.


Faite par deux maîtres chocolatiers de l’île, Definite Chocolate de République Dominicaine et Makaya chocolat d’Haïti, la collection se veut être un gourmet dialogue entre les deux peuples.


«Il combine l’histoire du cacao et celle des deux pays, à travers des recettes qui mettent en valeur ingrédients biologiques et traditions communes aux deux pays : café, noix de cajou et mamba.», lit-on dans le communiqué.


Pour le chocolatier Ralph Leroy, responsable de Makaya Chocolat, cette idée d’un chocolat de l’île est certe nouvelle mais pas sans intérêt, car même si les deux pays ne se comprennent pas sur le plan linguistique, il reste l’amour qui est un langage commun, universel et cette collection en est le symbole.


Ainsi, ce projet, né du Dialogue Culturel Binational, marque sa première realisation du point de vue gastronomique.


Le cacao, un patrimoine gastronomique commun


Les chocolatiers Jens Kamin, Definite Chocolat et Ralph Leroy, Makaya Chocolat ont proposé ensemble une collection de chocolats binationaux, utilisant les ingrédients les plus populaires de l’île. Parmi ces derniers figurent, bien evidemment le cacao, mais aussi les noix de cajou, le café et le mamba (ou maní en RD).


C’est dans le laboratoire de Definite Chocolate, que la collection a pris forme.


«Ainsi est née la collection de 3 chocolats aux goûts de l’île et de ses deux peuples, avec des noms évocateurs des origines et du patrimoine commun des Haïtiens et des Dominicains : les Taïnos.», informe les structures porteuses du projet.

Les noms des tablettes sont Guacana,(inspiré de Guacanarix, le cacique de Marien (nord d’Haïti et Nord-ouest de RD); Guario, inspiré de Guarionex, cacique de Magua (région centrale de l’île) et Caya qui tient son nom du cacique Cayacao, du caciquat de Higuey.


Il est à indiquer que la collection est une idée originale de Stéphanie Armand qui met en œuvre la partie Gastronomie du Dialogue culturel binational. La collection a été également soutenue par Caribbean Export et Sunrise Airways.


Lucille Bonté

37 vues