L'écrivain Dany Laferrièrre au musée Grévin

echoayiti.com

La statue de cire de l'écrivain et membre de l’Académie française, Dany Laferrière a fait son entrée au musée Grévin, à Paris, le mercredi 2 février 2022. La statue en cire de l'auteur de "Le cri des oiseaux fous" a été réalisée à partir de photos, de vidéos et de captures en images 3D dudit auteur, dont les mains ont également été moulées.


Pour ce jour de gloire, le Musée Grévin raconte qu'il a fallu pas moins de six mois de travail afin de créer son «personnage». On apprend que Dany Laferrière a pris un grand plaisir à participer à chaque étape de la création auprès du sculpteur Claus Velte et des équipes des ateliers Grévin dont la qualité et la minutie du travail ont permis un résultat plus vrai que nature" a rapporté la presse internationale.


Et c’est l’auteur canado-haïtien qui a ,lui-même, choisi la tenue de sa statue qui le représente assis dans un fauteuil tenant "Fictions" dans sa main, un recueil de nouvelles de l’Argentin Jorge Luis Borges. Ce dernier est l’écrivain préféré de Dany Laferrière.


"J’espère que la posture du lecteur va avoir une influence sur les gens, a expliqué Dany Laferrière dans une vidéo tournée par le musée.


Plusieurs personnalités ont assisté au dévoilement de la statue de cire. Parmi elles, se trouvaient l’actrice Charlotte Rampling; l’écrivain Mohamed Mbougar Sarr, lauréat du dernier prix Goncourt et l’acteur français Jean-Pascal Zadi.


"Je trouve que l’entrée de M. Laferrière au musée Grévin est très importante parce que ça permet d’avoir une présence noire au musée Grévin", a souligné Jean-Pascal Zadi, dans une autre vidéo tournée par le même musée


Né en Haïti en 1953 et vivant au Canada depuis plus de trente ans, Dany Laferrière est l’auteur de divers romans salués par la critique dont Le Goût des jeunes filles (2005), Vers le Sud (2006), Je suis un écrivain japonais (2008). Il pose d’une manière toute personnelle la question de l’identité et de l’exil.