Les assassins sont dans la ville...

Dernière mise à jour : 25 déc. 2021

echoayiti.com

Les assassins sont dans la ville...


Toute la ville en parle

Ils roulent en voiture officielle

Et portent des costumes d'Honorable

Drapés de leurs billets verts maculés de sang

Jour et nuit

Ils s'exhibent. Ils festoient. Ils rugissent.

Au son de leur voix sépulcrale

Toute la ville frissonne et se crispe

Au coeur de la ville fantôme

Ils érigent des machines à deshumaniser

Actionnées par des pensées en ruine

Où se créent de nouveaux Frankeinstein

Qui hantent notre passé notre présent et notre futur

Dans leur fureur démentielle

Tout se fracasse. Tout se tue. Tout se meurt.

Et l'innocence se perd et se déchiquette sous leur pénis endiablé


Vive le Roi et ses suppôts!

Ils sont les seuls maîtres à bord

Ils décident qui doit vivre qui doit mourir

Quand, Où, Comment?

Que la nuit soit et le jour fuit!

Que la mort soit et la mort fut!

On est tous des morts-vivants ou des vivants-morts

Ils frappent fort. Fort comme jamais

L'État c'est eux

Après Dieu c'est eux

Après eux c'est le Néant

Peuplement parlant!

Point barre!