Oscar 2022: Le prix de la gifle de Will Smith à Chris Rock

Dernière mise à jour : 29 mars

echoayiti.com

Par John Wesley Delva

L’incident qui s’est produit pendant la 94e cérémonie des Oscars aux Etats-Unis continue de faire des vagues. Quelques heures après que l’acteur américain sur scène pour une blague sur les cheveux ras de sa femme, les réactions continuent de s’enchaîner tant dans les médias traditionnels que sur les réseaux sociaux, et divisent les internautes.


Il y’a d’une part, une catégorie qui condamne l’humoriste pour sa blague jugée déplacée.


« On ne se moque pas de la maladie de quelqu’un juste pour faire rire à des gens. C’est humiliant », reproche-ton au comédien.


Apportant son soutien à Will Smith, cette catégorie pense que ce dernier n’a fait que défendre l’honneur de sa femme et de sa famille.


D’autre part, une autre catégorie blâme Will Smith pour son geste jugé agressif et inapproprié.


« La violence n’est jamais la meilleure option pour justifier son désaccord et sa colère. Gifler un comédien sur scène en direct devant des centaines de spectateurs et plusieurs millions de téléspectateurs se révèle un acte d’une grande débilité et inexcusable », soutient cette catégorie, qui souhaite que Will Smith paye pour son acte.


« Gifler quelqu’un est un acte délictuel. Cela est puni par la loi. Cela devrait faire l’objet d’une poursuite judiciaire », ajoute ce groupe de personnes, qui va jusqu’à réclamer que l’Académie retire l’Oscar de meilleur acteur de l’année octroyé à Will Smith.


Cependant, dans la foulée de la controverse, l’incident, aussi fâcheux qu’il puisse être, semble être quelque peu profitable aux deux protagonistes. À quelque chose malheur est bon, dit le vieil adage.


En effet, pour Will Smith, c’est sa côte de popularité qui a augmenté sur Instagram. Son compte est passé de 60 à 62 millions. C’est 2 millions d’abonnés de plus, après sa « fameuse claque », peut-on constater.


Alors que pour Chris Rock, c’est la vente de ses billets de spectacle, qui a augmenté en un temps record. L’humoriste devait produire un « one man show » à Boston prochainement, mais déjà le spectacle affiche complet, a-t-on appris.


« Voyons que l’on peut toujours tirer un bénéfice même d’une situation regrettable », commentent certains internautes. D’autres, nourris par des idées complotistes, spéculent sur une éventuelle stratégie bien orchestrée rien que pour faire le buzz. Hollywood n’a jamais été un baromètre de moralité, analysent-ils.


JWD

96 vues