Tentative d'incendie de l'ancienne cathédrale de Port-au-Prince : note de protestation

Père Jean-Miguel Auguste

echoayiti.com

La tentative, hier, d'incendier la vieille Cathédrale nous interpelle . Elle ne saurait être l'œuvre d'un simple quidam de bandit ignorant qui ne comprend rien des bâtiments historiques et nationaux de la RÉPUBLIQUE . Il s'agit clairement de préférence d'un message d'avertissement à l'Église D'HAÏTI et particulièrement à son PRIMAT, SON EXCELLENCE MGR MAX LEROY MÉSIDOR ARCHEVÊQUE DE PORT-AU-PRINCE pour qu'ils se taisent et cessent de dénoncer la barbarie des gangs armés sanguinaires, la nonchalance et l'inefficacité du Gouvernement de facto, l'impuissance de la Police, la mise à l'écart de notre jeune Armée dans la lutte contre L'INSÉCURITÉ ET LE KIDNAPPING et L'INDIFFÉRENCE COMPLICE ET CRIMINELLE DE LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE, EN PARTICULIER DU CORE GROUP qui nous refuse tout geste de SOLIDARITÉ à la UKRAINE .


Ainsi, la tentative d'incendier la vieille Cathédrale doit être considérée comme un acte d'intimidation, mais qui n'affectera nullement la détermination des Évêques Haïtiens et du CLERGÉ CATHOLIQUE, qui, au nom de leur Foi et de leur fidélité à l'ENSEIGNEMENT SOCIAL DE L'ÉGLISE, continueront à défendre les droits fondamentaux du PEUPLE HAÏTIEN à la santé, à l'éducation, au travail, à la sécurité alimentaire et physique et à la libre circulation .


C'est le rôle fondamental de L'ÉGLISE de dénoncer le mal et de recommander le BIEN, de châtier les vices et de suggérer les VERTUS, de condamner les guerres, les tueries et de réclamer la PAIX, le PARDON et la RÉCONCILIATION .


C'est pourquoi, les Prêtres et les Évêques ne se laisseront pas intimider tout en restant dans les limites de la PROCLAMATION DE L'ÉVANGILE DU CHRIST qui pardonne, libère, guérit, sanctifie et réconcilie .


L'ÉGLISE SERA TOUJOURS DU CÔTÉ DES FAIBLES ET DES PAUVRES, DES ORPHELINS ET DES ABANDONNÉS, COMME LE TÉMOIGNE, L'ACCUEIL FAIT, PAR LES FRÈRES DE ST LOUIS DE CONZAGUE À DELMAS, AUX ENFANTS DONT LES PARENTS ONT ÉTÉ TUÉS PAR LA GUERRE DES GANGS À CITÉ SOLEIL .


Quel bel exemple de CHARITÉ et de SOLIDARITÉ !


Ce geste qui est, en réalité, une matérialisation, un vécu dans le quotidien de la dernière encyclique Fratelli Tutti du Pape François, devrait nous inspirer tous dans l'intérêt du BIEN COMMUN, à sortir de nos peurs, de nos indifférences, de nos égoismes, de nos préjugés, de cesser de nous plaindre sans jamais agir et de pousser spécialement nos dirigeants à un sursaut national de courage pour remettre la pendule à l'heure en prenant les taureaux de la corruption, de la contrebande, de la complicité avec les gangs armés, de la justice aux enchères, de l'effondrement de l'autorité politique et morale de l'État, de la lâcheté et de la couardise, par les cornes pour retrouver leurs couilles, si jamais ils en avaient, ou qu'ils aillent voir ailleurs...


ASSEZ DE MORTS ET DE CRIMES IMPUNIS DANS LE PAYS !


L'assassinat, ce matin, aux Gonaïves, de ce jeune policier Udmo, Anthony Dumas, devrait être la dernière goutte d'eau à renverser le bol plus que plein de l'exaspération des policiers et les porter à la mutinerie et à la sédition et à L'ARRESTATION et NEUTRALISATION DES VRAIS BANDITS, NOS DIRIGEANTS PASSÉS ET PRÉSENTS . HÉLÀS...NOS POLICIERS SONT INCAPABLES DE SE RÉVOLTER. Ils SE COMPLAISENT COMME TOUT À SE LAMENTER...


COMBIEN DE POLICIERS ET DE SIMPLES GENS QUI DOIVENT MOURIR POUR QU'IL Y AIT UNE DÉSOBÉISSANCE CIVILE MASSIVE DANS TOUT LE PAYS ?


COMBIEN DE KIDNAPPINGS FAUT-IL ENCORE, POUR QU'IL Y AIT UNE RÉVOLTE GÉNÉRALE AVEC LA PARTICIPATION DE TOUTES LES COUCHES SOCIALES ?


COMBIEN DE TUERIES, DE CADAVRES, DE DÉPLACÉS, D'INCENDIES POUR QUE LA POLICE RÉCLAME AVEC FERMETÉ ET OBTIENNE SUR LE CHAMP, SANS PLUS AUCUN DÉLAI, LES MATERIELS ET MOYENS POUR AGIR ?


Le chef de police ne devrait-il pas s'en aller s'il respecte le CORPS et a de l'empathie pour ceux qui travaillent et meurent pour la PNH et leurs familles ?


Aucun Chef de Police digne de ce nom n'y resterait en poste quand tant de policiers, sous son commandement, se font quotidiennement massacrer et bousiller . S'il n'est pas complice dans le trafic d'armes et les actions terroristes perpétrées par des criminels sanguinaires aux noms ridicules, il devrait démissionner avec tous les HAUTS GRADÉS de son entourage pour protester contre le manque de matériels et de logistiques et de support politique de la part du GOUVERNEMENT DE FACTO .


Ce serait magnanime de leur part !


Le HAUT COMMANDEMENT de la POLICE doit, alors, freiner l'hécatombe parmi tous les cadres de l'Institution policière et forcer le GOUVERNEMENT à s'adresser, sans langue de bois, aux citoyens et citoyennes de ce Pays, avec des délais bien précis et suspensifs de leur autorité ou se retirer. IL N'EST QUE TEMPS !


Il y a très certainement une crise D'HOMMES et de FEMMES de caractère dans notre Pays .


Il y a, aussi, une crise de Policiers et de Policières intrépides et nationalistes dans notre Pays, sinon ils devraient tous, du Nord au Sud, de l'Est à l'Ouest, dès demain, converger vers Port-au-Prince, et donner la réplique aux gangs . La population les aurait accompagnés et soutenus .


QUEL COMMISSAIRE EN PRENDRAIT L'INITIATIVE ?


JE RÊVE ...


Pourtant le peuple est prêt à marcher contre la Bastille...Il ne lui manque que des guides...Nos Policiers et Policières n'ont pas encore cette CONSCIENCE DE LA DÉFENSE DES INTÉRÊTS SUPÉRIEURS DE LA NATION . Et pour cause .


Mais, nous demeurons convaincus qu'il existe, encore, un PETIT RESTE D'HOMMES ET DE FEMMES COMPÉTENTS, DÉVOUÉS ET HONNÊTES QUI SE PRÉPARENT...


LE COMPTE À REBOURS VA COMMENCER ...


PITIT MANMAN MARI PA KONN PÈDI BATAY...


VLE PA VLE...ANTÈMAN AN POU KATRÈ...


L'AN PROCHAIN À VERTIÈRES .


Père Jean-Miguel Auguste

57 vues